Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

Mon journal du jour : 24-01-2014 et son tableau

Dans mon capharnaüm crânien, brille une étincelle, sorte de phare de l'espérance. Se rendre compte de son suicide est un acte étrangement ambigu. D'un côté, une grande tristesse, que cette vision et constatation d'un si grand mal être, on ne va pas bien, on sent qu'on ne va pas bien, on ne sait pas trop pourquoi, alors comme pour faire rejoindre la logique à la réalité, on se suicide en provoquant des raisons concrètes à l'abstraction de notre inconscient. Cependant, d'un autre côté, la sensation est plus positive, cette lucidité à voir que tout va mal, en cherchant la solution pour s'en sortir et produire son propre miracle catholique : la résurrection. Après tout si Jésus l'a fait pourquoi pas nous.

 

Se rendre compte est probablement la chose la plus complexe au monde, tel un tourbillon gigantesque, ce sentiments nous porte aussi haut qu'il nous entraine vers les abymes les plus profonds.

Face à une telle émergence et à une telle violence, la seule solution est l'isolement, le recueillement c'est donc pourquoi je vais tenir à partir d'aujourd'hui et ceci pour ma semaine de rédemption, le journal de mon état dépressif. D'une pour en garder un souvenir et de l'autre pour partager mes joies, mes peines, mes descentes et mes remontées.

Evidemment ceux que cela n'intéresse pas pourront allégrement zapper et pour les autres, je vais tenter de trouver des sujets moins personnels.

ll_mort1.jpg



24/01/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 206 autres membres