Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

Lettre de Sean Connery à Steve Jobs

Sean-Connery-pas-envie-de-celebrer-les-50-ans-de-James-Bond_reference 

 

11 Décembre 1998

M. Stephen. P. Jobs

 Apple Computers

1 Infinite Loop

Cupertino, Californie

M. Jobs,

Je vais me répéter une fois de plus. Vous comprenez l'Anglais, n'est-ce pas ? Je ne vendrai pas mon âme ni pour Apple ni pour une autre entreprise. Je n'ai pas la moindre envie de « changer le monde » comme vous dites. Vous n'avez rien que je désire ou dont j'ai besoin. Vous êtes un vendeur d'ordinateur - alors que putain je suis JAMES BOND !

Je ne vois pas de plus sûr moyen de ruiner ma carrière que celui d'apparaître dans l'une de vos horribles publicités. Je vous prie de ne plus me contacter à l'avenir.

Je suis, etc., etc. …

Sean Connery



26/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 209 autres membres