"Les Carnets du coursier. Journal 1990-1999", de Paul Nizon - Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

"Les Carnets du coursier. Journal 1990-1999", de Paul Nizon

Blog de carlitablog :Tendance et Rêverie, 'Les Carnets du coursier. Journal 1990-1999', de Paul Nizon

 

Consacré à la décennie 1990-1999, le quatrième tome du journal de Paul Nizon témoigne de la profusion de ses sources et révèle la diversité de ses inspirations. S'il a atteint l'âge de la maturité et de la consécration, il n'en reste pas moins un créateur en perpétuel devenir, toujours à la recherche de la forme d'expression la plus juste.

Et cette expression se fait en parallèle, d'un côté il œuvre à l'écriture romanesque et de l'autre il produit des notes afin d'alimenter un presque journal intime qu'il livre depuis des années à son public curieux.

C'est un quatrième tome qui arrive dans nos librairies, toujours des notes sur son quotidien d'écrivain et toujours des notes un peu plus personnelles. Du sexe à gogo, des drames passionnels, des promenades bucoliques et des réflexions profondes ponctuées de soupirs. Et de temps en temps la perte d'une envie,  l'inspiration qui part en ballade et à l'opposé la jouissance de la trouvaille, l'excitation grisante d'une si proche perfection.

Un mélange de sentiments dans la vie de ce grand travailleur,  ça oui il en produisait des pages et des pages, 100 pages par ci venant du profond de sa pensée, 100 autres pages par là venant de sa pensée immédiate, 100 devant et 200 autres derrière.  Un fatras qu'il a évidemment fallut trier avant tout publication.

Trop bordélique parfois, trop personnelle de temps en temps, le choix n'était pourtant pas si facile à opérer.

Des carnets qui font leur office, comprendre et connaitre son auteur afin de mieux appréhender le reste de son œuvre. Voici ce que doit être un cahier bien fait et utile, évidemment ici c'est le cas, c'était une certitude de toute façon tant le regard impitoyable qu'il porte sur lui-même est puissant.

Dense et profond à souhait pour un journal qui se veut indispensable si vous aimez cet auteur et s'il vous intéresse fortement.



04/10/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 207 autres membres