Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

Cours d'économie : le MARGINALISME

Cours-d-economie-le-MARGINALISME.jpg

Première cours et comme ce site est organisé comme un coucou suisse, direction l'économie avec une présentation du MARGINALISME.

 

Cette notion économique désigne l'instant de rupture entre un instant t et l'instant d'après t+1n.

La différence entre ces deux états étant l'ajout d'une unité d'un produit par rapport à sa dernière unité disponible.

Par exemple : si l'on doit écrire une livre et que l'on ne possède aucun stylo. On voit tout l'intérêt de l'ajoute d'une unité (un stylo dans notre cas présent). A l'inverse si l'on possède un stylo. L'ajout d'une unité (un autre stylo) n'aura pas autant d'incidence que lors du premier cas.

 

Si on analyse finement la cohérence de l'ensemble, on peut dégager 3 articulations principales :

 

  • a) La notion d'utilité marginale permet d'apprécier la valeur subjective d'une unité afin de pouvoir mesurer l'importance en fonction de ses besoins et des quantités utiles.
  • b) Les éléments qui interviennent sont le facteur dominant qui va permettre de déterminer l'unité marginale de ces éléments. Utilité dérivée qui fonde sa valeur et procure à l'utilisateur le maximum de satisfaction dans les conditions de l'expérience.
  • c) L'utilisateur dispos dès lors d'un système entier de valeurs pour les éléments de l'expérience; il peut se présenter sur un marché et se porter demandeur d'une unité dont le prix est à fixer en offrant une quantité déterminée nécessaire à l'acquisition d'une unité additionnelle. Le coût de cet ajout s'établit suivant la théorie des couples limites.

 

Ce constant n'est évidemment pas sans difficultés puisque le problème de la valeur globale d'une provision donnée subsiste.  En effet, il a semblé qu'il était possible de déterminer la valeur globale d'une provision d'un bien à partir de l'appréciation subjective de son utilité marginale. Mais ce n'était pas une évidence au départ et c'est l'histoire qui décida de l'issue de la guerre entre les différents clans qui étudièrent le sujet : Boehm-Bawerk d'un côté, Wieser de l'autre.

Le combat fut rude mais Boehm-Bawerk triompha et il fut affirmé que pour une provision dont l'utilité marginale était nulle, la valeur de la provision de pouvait être nulle alors que certaines quantités avaient une utilité pour le sujet.

 

 

Voilà pour ce premier cours, un peu abstrait mais néanmoins intéressant d'un point de vue connaissance. Mais promis la prochaine fois on fera plus simple et moins théorique. Mais il m'était agréable de relier mes deux derniers articles et surtout d'apprendre et de vous faire apprendre un truc utile et fort sympathique.

 

Et pour les fous furieux, 400 pages pour en savoir encore plus sur le sujet :

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/reco_0035-2764_1959_num_10_3_407360

 

Sachant que Google est aussi votre ami.



04/02/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 209 autres membres