Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

Charles Baudelaire : Lettres inédites aux siens

"Enfin je suis fait pour vivre, je ferai de mon mieux; il me semble ensuite que dans cette science qu'il faut acquérir, dans cette lutte avec les autres, dans cette difficulté même, il doit y avoir un plaisir ».

 

Charles Baudelaire, 17 piges, écrit à sa mère pour lui asséner cette lettre aussi pessimiste que d'une tendresse folle. Entre parenthèse, on est loin de l'image classique de notre homme, cet être n'est au final pas si mélancolique et révolté que cela. Et c'est bien de l'apprendre grâce à ce livre qui regroupe des lettres de jeunesse oubliées. 95 exactement, toutes inédites et écrites avant que le jeune homme ait atteint ses vingt ans. La correspondance se fait essentiellement avec deux personnes : sa mère et son demi-frère.

Le plus de cet ouvrage par rapport à l'abondance de publications baudelairiennes, est sa façon de rendre au public son libre arbitre. Et ici il est total. L'ouvrage laisse livre cours à l'interprétation du lecteur.

Laissant voguer à loisir l'imagination et la fantaisie de chacun.

Chaque lettre est une révélation, éclairant chaque moment marquant de la vie notre homme, d'une explication  douce et touchante.

Un livre destiné aussi bien à un lecteur spécialiste qui aura la joie de découvrir des trésors inédits, qu'a un simple amateur de belles lettres.

Une belle redécouverte de Baudelaire un jeune homme enjoué, optimiste et parfois heureux avec déjà un talent d'écriture sacristique.

 

Un livre de chevet et comme c'est nowel, un bien joli cadeau.

 

 

Blog de carlitablog :Tendance et Rêverie, Charles Baudelaire : Lettres inédites aux siens


23/10/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 206 autres membres