Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

Triple Crossing par Sebastian ROTELLA

Blog de carlitablog :Tendance et Rêverie, Triple Crossing par Sebastian ROTELLA

Sebastian ROTELLA est un journaliste d’investigation hautement réputé.  Depuis 25 ans, il étend son domaine de recherche à la politique, à la criminalité organisée, au terrorisme et ceci à travers la planète, même si aujourd’hui il est plutôt concerné par l’Amérique latine.  En plus de notre ouvrage d’aujourd’hui, la critique a saluée ses publications récentes comment étant de grande qualité : Crépuscule sur la ligne, L’attaque du Pakistan et de Mumbai entre autres.

En plus de ce travail d’investigation, il a décidé de se lancer dans l’écriture de ce premier roman et de nous faire profiter de sa jolie plus, avec le même succès ? C’est ce que l’on va voir par la suite.

L’histoire, rapide de notre roman d’aujourd’hui, est une fiction qui se déroule à la frontière américano-mexicaine et qui va montrer la violence et la vénalité, la circulation de la drogue, des flics ripoux, des flics honnêtes, la mafia et un héros… Les ingrédients habituels de ce genre d’histoire sont tous là.

 Mais des ingrédients ne font pas une recette délicieuse, surtout qu’avec des saveurs connues il est beaucoup plus difficile de surprendre. C’était donc un beau défi qui était proposé à notre auteur et on peut dire qu’il a été brillamment remporté.

La précision de l’écriture donnant à ce livre l’atmosphère nécessaire et indispensable à ce que le lecteur soit accroché tout au long du roman. Son expérience d’homme de terrain donnant une justesse sidérante aux situations et aux propos. La description des méthodes des criminels est diabolique, dangereux pour lui d’ailleurs car on pourrait croire qu’il est de la famille.

C’est tellement bien fait que quand il parle d’odeur, on la sent. Quand il parle d’un lieu on le voit.

Quand il décrit quelqu’un, c’est une personne qui est devant nous. Des émotions qui se ressentent dans un roman sont le signe d’une qualité plus que certaine.

La galerie des personnages est aussi une des forces du roman. Ils sont solides et surtout très complémentaires.  C’est si profond que l’on peut transposer ce récit à n’importe quel coin du monde sans que le degré de crédibilité ne perde le moindre degré sur l’échelle de la cohérence.

Dans la case des bémols, on notera cette histoire d’amour un peu trop envahissante surtout qu’elle n’est pas forcément d’une crédibilité folle. L’emploi de certains adjectifs parait étrange et décalé. Le style n’est pas toujours constant.

Un thriller brillant et passionnant qui nous transporte littéralement sur le terrain. On s’y croirait tellement tout est décrit avec talent et surtout quel beau style, on a viscéralement l’impression d’être un être invisible et d’assister à cette histoire, non pas à travers une lecture mais sur le terrain.

Un voyage aussi intéressant que captivant. On apprend autant que l’on tremble. L’ensemble de nos sens est en ébullition et c’est vachement agréable. Digne des meilleurs films du genre : Scarface, Traffic, Blow…

Un premier roman brillant que je vous recommande.



21/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres