Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

Superparfumeur et Givenchy ne font pas bonne entente même si c'est pour une cause russe

product_6796872b.jpg

 

Mon dieu, quel nom à coucher dehors!!!!

Ces déclinaisons de parfums célèbres sont tellement inutiles. Comme Disney et les renaissances de ses grands classiques [Cendrillon III, ça vous dit quelque chose?].
Patchouli, Vétiver, Cèdre, Encens....

Sur le papier le mélange à l'air détonnant. En réalité, toutes ces notes semblent littéralement éteintes, délavées, cristallisées par la technologie.  Cette mauvaise chose sent surtout la dernière molécule à la mode.

Un mariage arrangé entre le marketing et ce qui sent pas très bon.

On passe et pas qu'en marchant.

☆ ☆ ☆ ☆



09/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 203 autres membres