Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

ROSSINI par Jean THIELLAY et Jean-philippe THIELLAY

ROSSINI-par-Jean-THIELLAY-et-Jean-philippe-THIELLAY.jpg

Une courte biographie superbement écrite par un duo de frangins passionnés. Le style est rythmé et nerveux ce qui procure un confort de lecture vraiment très plaisant. La joie qui se dégage de certaines anecdotes est vraiment enivrante, un peu comme les opéras de notre génial musicien.

L’angle d’attaque choisi par notre duo d’écrivain est assez classique. Dans une première partie, c’est une biographie en 10 dates-clés qui est présentée. Ensuite, c’est une interrogation qui se fait autour de la singularité de notre compositeur par rapport à ses contemporains. A été étudié son caractère, sa façon de travailler, son humour, ses opinions politiques, sa sensualité, ses rencontres, ses liens avec l’Italie et la France, ses peurs…

Puis dans une dernière partie, c’est l’après Rossini qui est évoqué. Comment le combat a été permanent afin de rendre gloire à la production de Rossini pendant la Renaissance.

Si l’ouvrage est passionnant, l’on pourra tout de même regretter un certain manque de profondeur dans le propos et les références.

Pour terminer l’ouvrage, et comme c’est classique dans tous les titres de la collection, on notera une discographie et une bibliographie qui vont permettre de se programmer des soirées sympathiques avec Rossini.  C’est une jolie rencontre qu’offre cet ouvrage et cela permet de savourer tout ce qui faisait le génie de cet immense musicien.

Un ouvrage qui constitue une excellent carte de visite.

 

 

L'éditeur :

Gioacchino Rossini (1792-1868) a marqué son époque : plusieurs biographies lui ont été consacrées de son vivant, dont La vie de Rossini de Stendhal. Balzac ou Dumas ont écrit des romans dans lesquels il occupe une place de choix. Mais le connaît-on vraiment ? Sur un plan musical, ses opéras composés pour Venise, Naples, Rome et Milan n’ont jamais laissé le public froid ou indifférent. Son talent, sollicité à l’extrême par des rythmes infernaux, s’est exprimé par une invention mélodique infinie, par la qualité de l’orchestration et, surtout, par une manière d’utiliser les voix parfaitement inédite. Observé, adulé, le personnage reste pourtant assez largement méconnu et a donné lieu aux interprétations les plus farfelues. Rossini, un bouffon paresseux sauvé par le talent ? Un génie blasé décidant de prendre sa retraite à l’âge de 37 ans ? Cet ouvrage tente de faire le point, à la lumière de la "Rossini renaissance" amorcée dans les années 1980.

Actes Sud Beaux Arts Classica

Mars, 2012 / 10 x 19 / 224 pages Coédition Groupe Express Editions



24/02/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres