Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

Poésie d'un autre : Alfred de Musset.

Blog de carlitablog :Tendance et Rêverie, Poésie d'un autre : Alfred de Musset.

Assez, pour faire remonter le niveau poétique de cet endroit, on va mettre de la poésie, de la vraie. Donc pour se faire quoi de mieux que Baudelaire. C'est beau hein?

 

Oui je sais c'est pitoyable, me voilà tricheur pour pouvoir faire une rime pourrave en plus mais bon comme je sais me faire pardonner, je vous livre ici ce sublime poème.

 

Merci Alfred.

Non, quand bien même une amère souffrance

Non, quand bien même une amère souffrance
Dans ce coeur mort pourrait se ranimer ;
Non, quand bien même une fleur d'espérance
Sur mon chemin pourrait encor germer ;

Quand la pudeur, la grâce et l'innocence
Viendraient en toi me plaindre et me charmer,
Non, chère enfant, si belle d'ignorance,
Je ne saurais, je n'oserais t'aimer.

Un jour pourtant il faudra qu'il te vienne,
L'instant suprême où l'univers n'est rien.
De mon respect alors qu'il te souvienne !

Tu trouveras, dans la joie ou la peine,
Ma triste main pour soutenir la tienne,
Mon triste coeur pour écouter le tien.



23/08/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres