Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

Lettre de Natalie Barney à Liane de Pougy

 

barneybon 

 

Ah ! pouvoir toujours librement aimer celle qu’on aime ! Passer ma vie à tes pieds comme ces jours derniers ! Te protéger contre les satyres imaginaires pour être seule à te renverser sur ce lit de mousse. Nous y retournerions encore… et souvent, dis !

Nous nous retrouverons à Lesbos, et quand le jour s’éteindra, nous irons sous bois pour perdre les chemins conduisant à ce siècle. Je veux nous imaginer dans cette île enchantée d’immortelles. Je la vois si belle. Viens, je te décrirai ces frêles couples d’amoureuses, et nous oublierons, loin des villes et des vacarmes, tout ce qui n’est pas la Morale de la Beauté.



26/07/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres