Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

Lettre de la Comtesse de Ségur à son petit-fils Jacques

comtessesegur 

Mon cher petit Jacques,

Je suis bien sûre que tu m’as écrit pour la nouvelle année, mais je n’ai pas reçu de lettre de toi… Je suis bien inquiète de toi, mon enfant chéri, et bien triste de ne pas te voir ; mon bon temps est passé, le bon temps où je te voyais deux fois par semaine, où je te faisais sortir, où je te savais près de moi. Je prie le bon Dieu pour ton bonheur ; je pense à toi pour ma satisfaction personnelle ; j’espère et j’attends de tes nouvelles ; je demande à Dieu de m’accorder la grâce de te revoir aux vacances à Livet, et je me soumets, du reste, à sa sainte volonté ; seulement, si je meurs loin de toi, sache bien que tu es ma dernière pensée et que je t’envoie ma dernière bénédiction. — J’espère que tu n’es pas gelé à Poitiers comme nous le sommes ici depuis le 30 novembre. Je crains que tu n’aies des engelures…..

(…)

Adieu, mon petit chéri ; je t’embrasse comme je t’aime, de tout mon cœur. Tous les tiens vont bien.

Grand’mère de Ségur.



16/08/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 203 autres membres