Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

Lettre de Françoise Dolto au docteur Henri Le Porrier

Capture d’écran 2015-12-14 à 11.01.57 AM 

Décembre 1975

 
 

Comme j’ai raison de croire au Père Noël ! Puisque sans lui je n’aurais pas eu la joie d’avoir de mot de vous […]. Bien sûr que les enfants ne croient plus à l’existence biologique du Père Noël, et cela dès trois ans, mais qu’est-ce que ça change ? De même qu’à quatre ans, ils savent que le soleil ne se lève ni ne se couche et pourtant aiment à le voir faire cela, autant que bien des adultes. Mais voyons, croyez-vous à l’intelligence ? Moi oui, et les mythes sont pour moi des preuves de l’intelligence tolérante des enfants vis-à-vis des adultes, toujours coupables comme vous le dites à leur égard autant qu’à l’égard d’eux-mêmes, actuellement et dans la mémoire qu’ils ont de leur enfance.

 

 



25/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 203 autres membres