Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

Le jour où de Gaulle est parti : 27 avril 1969 de Guy Konopnicki

Blog de carlitablog :Tendance et Rêverie, Le jour où de Gaulle est parti : 27 avril 1969 de Guy Konopnicki

Suite au NON du peuple pour le référendum du 27 avril 1969, de GAULLE constata l’échec et  quitta le pouvoir. Si notre auteur du jour était trop jeune pour voter à l’époque, il n’en était pas moins actif au sein de parti communiste étudiant. Et il nous raconte la posture officielle de son parti à ce moment-là.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la volonté du PC était de voter OUI à ce vote car il fallait mieux avoir au pouvoir une droite résistante plutôt qu’atlantiste. Si KONOPNICKI a été témoin de cette histoire, il est aussi dans un grand rôle d’historien. Et c’est sous cet angle là que ce livre est véritablement passionnant. La fin du GAULLISME était évidente puisque sans la général, ah quoi bon ? Mais aussi la fin d’une politique singulière : le gaullo-communisme.

Si on analyse l’historique de chaque partie, il est évident qu’ils avaient des options politiques communes : la planification, le rôle de l’état, l’industrialisme, l’anti-impérialisme… mais aussi une convergence morale certaine surtout depuis l’époque de la Résistance.

Se rendre compte de ce basculement est une sidération pour l’esprit. Son écriture est précise, sensible, rigoureuse et aussi très drôle.

Ce n’est pas Michelet mais comme personne n’est meilleur que lui, on est juste au niveau du dessous.                    



22/02/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 203 autres membres