Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

Cinéma : The Walk – Rêver Plus Haut

 

Synopsis :

Biopic sur le funambule français Philippe Petit, célèbre pour avoir joint en 1974 les deux tours du World Trade Center sur un fil, suspendu au-dessus du vide.

 

Ce film est le biopic du célèbre funambule Philippe PETIT, illustre pour avoir marché sur un fil, entre les 2 tours du WORLD TRADE CENTER à la fin de sa construction.

Si cette œuvre est de qualité, elle m’a aussi laissée sur ma faim et notamment à cause de quelques longueurs, incohérences et mauvaise prestation de certains acteurs.

Joseph Gordon-Levitt, n'étant pas en cause dans son incarnation sublime du rôle principal.

Les forces de ce film sont donc son épaisseur qui permet une lecture multiple des propos distillés tout au long de cette histoire.

La 3D est pour une fois au service de son art et non pour être juste un emballage aussi inutile qu’encombrant. La technologie au service de l’histoire est non l’inverse est une chose trop rare dans notre cinéma moderne pour ne pas l’applaudir à deux mains.

La beauté des images est aussi un réel plaisir pour les yeux et le reste de nos autres sens.

Un conte poétique aussi tendre que drôle qui a le mérite d’exister, et ceci est d’autant plus vrai après les choses dramatiques que l’on vient de vivre.

Ce n’est certes pas un remède, ni un pansement mais un truc qui fait du bien un petit peu et c’est déjà beaucoup.

Pour le reste on regrettera un ensemble un peu bancal, des longueurs et quelques incohérences dommageables notamment dans la tentative d’installation et le cirque, un peu trop gargantuesque, lors notre funambule danse un trop haut sur sa corde raide.

Un très bon film qui mérite largement le coup d’œil.

3.7/5

 

 

 



16/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres