Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

Cinéma : CAMPING 3

 

Synopsis :

Comme chaque été, au Camping des Flots Bleus se retrouvent pour leurs vacances nos amis, Les Pic, Jacky et Laurette, Gatineau, tout juste divorcé de Sophie, le 37, et Patrick Chirac fidèle à ses habitudes.
Cette année, Patrick a décidé de tester le co-voiturage... Pensant traverser la France avec Vanessa, il se retrouve avec trois jeunes dijonnais : Robert le charmeur, Benji le beau gosse et José la grande gueule.
Bien évidemment, après le co-voiturage, Patrick se voit contraint de tester le co-couchage…

Loin d’être mon réalisateur adoré, je dois rendre néanmoins hommage à Fabien OTONIENTE de toujours vouloir proposer, un spectacle divertissant assez efficace dans la fonction qu’il doit remplir.

Convoquant à nouveau, son personnage fétiche, CHIRAC/DUBOSC, notre réalisateur améliore sa saga pour proposer son meilleur épisode.

Les blagues sont toujours limites, les situations souvent ridicules, les dialogues parfois abrutissants, la mise en scène caduque, les clichés poussifs, l’intrigue absente, les longueurs nombreuses, la finesse dans les méandres de l’oubli, le rythme aberrant, le comique aussi présente qu’absent.

Oui mais voilà c’est agréable et surtout tendre à nous faire tout pardonner.

Et être ébloui de ce retentissement ne peut pas laisser totalement neutre d’un certain plaisir.

 

 



14/07/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres