Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

Cinéma : AVA

Synopsis :

Ava, 13 ans, est en vacances au bord de l'océan quand elle apprend qu'elle va perdre la vue plus vite que prévu. Sa mère décide de faire comme si de rien n’était pour passer le plus bel été de leur vie. Ava affronte le problème à sa manière. Elle vole un grand chien noir qui appartient à un jeune homme en fuite…

Une œuvre sensible et sensuelle qui marque encore plus la carrière d'une actrice en devenir Laure CALAMY. Celle de Noee ABITA, qui débute, prendra assurément le même chemin, est peut-être, en nettement moins de temps. 

La transgression qui est diluée tout au long de cette œuvre apporte un grand supplément d'âme à tous les autres succulents ingrédients.

 

La sensualité de l'héroïne est d'une beauté spectrale. On se régale de l'érotisme de l'action. 

La musique qui peuple toute l'histoire de l'œuvre est un aussi gros délice. 

Une orgie pour l'ensemble de nos sens et une jouissance qu'on a adoré.  

On reprochera un peu trop de sagesse et un rétro pédalage à certains moments. 

Une premier long métrage très abouti qui en verra d'autres de la part de sa réalisatrice, Lea MYSIUS.

Vivement la suite donc et elle s'annonce alléchante. 

4/5



27/06/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres