Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

Cinéma : Au coeur de l'Océan

Synopsis :

Hiver 1820. Le baleinier Essex quitte la Nouvelle-Angleterre et met le cap sur le Pacifique. Il est alors attaqué par une baleine gigantesque qui provoque le naufrage de l'embarcation. À bord, le capitaine George Pollard, inexpérimenté, et son second plus aguerri, Owen Chase, tentent de maîtriser la situation. Mais face aux éléments déchaînés et à la faim, les hommes se laissent gagner par la panique et le désespoir…

 

 

 

Ron Howard, en réalisant ce film, offre une relecture  émouvante et spectrale du chef d’œuvre littéraire qu’est Moby Dick. La profondeur de l’histoire est bien évidemment à applaudir tant elle recèle de rebondissements qui apportent un bousculement positif de nos divers sens.

L’apport d’un ton et d’un fond moderne à ce récit qui date du XIXe siècle est une mécanique d’une précision redoutable. Le message de fond, un peu plus percutant et politique, apporte la cerise sur un gâteau déjà succulent.

La beauté des images n’étant évidemment pas en reste et pour un film de ce genre, il ne fallait pas se louper.

Le suspense, autour du drame qui se joue sous nos yeux, est lui aussi d’un dosage parfait. Le déclenchement des sentiments se passe exactement où ils doivent s’éveiller.

Les scènes qui se déroulent au milieu de la mer sont époustouflantes et secouantes et que l’on se régale à être transportés au milieu de tout cela.

Et comme les clichés sont absents, que les acteurs sont très bons, que la technique est à la hauteur et que les émotions sont tenaces et tenues alors je vous laisse deviner à quelle œuvre le spectateur à face à lui.

Alors oui il manque une certaine profondeur à tout ça mais rien qui mérite que l’on en parle trop.

Un film de grande qualité qui a le mérite de transporter le spectateur vers un monde agréable et beau et e ces temps troublés, la performance est à souligner et à applaudir très fortement.

Une aventure humaine aussi riche qu’est le talent de celui qui l’a proposé.

A voir.

3.9/5



21/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres