Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

Mes écrits


En rage

oskar-kokoschka-triptyque-apocalypse.jpg

Elle était la, présente, contemplative du rien. Il y avait bien sa présence obscure, il la regardait, il l'avait même touché, un peu quoi. De ce gestuel qui montrait la pauvreté de son être. Même pas tendre, Même pas sexuel, à la rigueur bestial.
Pas cette bestialité animale qui voulait la baiser et l'emporter ailleurs.
Non cette bestialité d'abattoir qui faisait voir qu'il était déjà mort. L'incarnation putride d'un être à la dérive qui ne méritait plus rien, même pas un s...ouffle de vie. 
Et malgré ça rien. La merde qu'il était avait encore grossie.
Elle lui avait pourtant dit qu'il fallait envie d'en finir encore plus.
Elle ne savait pas comment mais elle savait que c'était déjà fait.
Lui ne savait rien, ne se doutait de rien. Il faut ressentir pour ça, respirer et surtout vivre.
Lui était déjà mort, en ce moment et même avant sa naissance.
Il donnait rien et ne faisait que prendre.
Avec lui c'était mieux ainsi , il n'était que torrent de boue et la vérité, c'est que cela sali tout.
Qu'il crève un peu plus, voilà son désir.


06/11/2015
0 Poster un commentaire

Elle est une autre

1509778_10153280814432652_2738637568840911164_n.jpg

 

Elle est la, recherchant la profondeur de son âme et surtout trouver. Aimer l'autre en s'estimant soi, l'adage inéluctable. Triomphalement, elle avance. Aimant sa destinée, elle fonce, droit, sans s'arrêter. Être l'autre pour fuir son autre, autre. Cet invisible qui lui permet de tout faire, tout produire, tout raconter.
S'épanouir auprès de ce qui la sauvera .
Son espérance absolue.
Elle a envie de sauver l'amour en se faisant aimer.
Une déchirure en forme de vagabondage spirituel.


19/10/2015
0 Poster un commentaire

Elle, dans un autre ailleurs

706757982-couronnement-de-marie-pinacotheque-du-vatican-ange-rafael.jpg

Étincelante, elle avance sur son chemin choisi. Titubant par la joie apportée, elle est invisible pour tout autre que sa personne.
La personnification de son bonheur laborieux est quelque chose qui n'est pas facile à recevoir même si cela va matérialiser un réel et profond désir.
Elle aime sa vie inconnue jusqu'alors, elle aime son échange avec lui, elle aime cette désunion torride et volcanique, elle aime son attirance magnétique.
Elle aime ne plus savoir en fait, cet hors ...contrôle qui l'a fait basculer.
Elle s'était promis l'inverse en plus, du moins pour le moment.
Mais perchée sur son Mont Saint Michel, il fallait que sa propre sainteté s'exprime.
Elle se savait belle et maintenant elle allait l'être.
Pas cette beauté fade phtisique, non cette beauté intérieure qui galvanisera son être de un miracle auquel elle ne voulait m, à tort plus croire.

 


18/10/2015
0 Poster un commentaire

Elle s'en va

lares.jpg

Ravagé par l'obsolescence et la modification profonde de son appareil émotionnel, il a décidé d'hiberner et de fréquenter le coin le plus obscur de sa matière. Non pas qu'il n'aille pas non, juste pour réfléchir au déterminisme de son humanité entière et transversale. Le tutoiement de sa beauté intérieure et de ses démons combinés lui a apporté un éclairage nouveau sur ce qui lui fallait fabriquer pour s'en sortir par le haut.
L'incandescence de son détachement l'entraînait p...arfois sur des chemins escarpés qui pouvait lui faire mal aux genoux. La génuflexion qu'il pouvait pratiquer parfois devant les forces innommables n'était pas fait que pour être à son service. Il étant temps de rééquilibrer la matrice de son monde afin de pointer du doigt la lueur de son cheminement à accomplir.
Main dans sa main, il doit foncer hors de son corps stigmatisés et de son âme lézardée par le mal.

 


11/10/2015
0 Poster un commentaire

La fuite de ses peurs

Jean-Auguste-Dominique_Ingres_-_Virgin_of_the_Adoption_-_Google_Art_Project.jpg

Les turbulences de la vie n'ont jamais été quelque chose qui l'avait déjà aidé à se surpasser. La spirale vertueuse en tutoyant le mal, jamais il n'avait cru cela utile et même à l'inverse. Tutoyer la chute pour rebondir, parfois c'est efficace mais parfois aussi, cela est la fin de route et que la douleur est grande, infernale, finale même.
Il y a des morts à fuir, à combattre et même à écarter.
Sa résurrection doit passer par des autres outils, tutoyer d'autres cheminemen...ts, défaire les vils escarpements rencontrés sur son chemin.
Il devait avancer et ne pas subir ce que la vie injuste a décidée de lui faire subir.
Etre après avoir, ce sera son équation de vie.
Dorénavant, soudainement.


03/10/2015
0 Poster un commentaire

Son alchimie

fgh.jpg

 

Toute transmutation organise doit être une offrande bilatérale dominée par des forces profondes et variées. Quand la nature offre son mysticisme le plus désincarné, il n'y a rien de plus facile que de se laisser guider par l'incantation absolue des forces les plus vivaces.

Être son autre passe aussi par une part d'abandon et de don de soi, qui s'il n'est pas facile à faire, offre une récompense inestimable, celle de l'offrande de soi dans son désintérêt le plus absolu. Offrir son âme, en vue de la récupérer chamboulée, n'est pas sans conséquence si notre intériorité n'est pas axée avec notre extériorité.

Faire qu'un, doit être la foi de toute ambition de vie. Et c'est aussi la mienne.


28/09/2015
0 Poster un commentaire

Oubli

chri.jpg

Il avait décidé d'endosser un décès qui n'était pas le sien, du moins pas dans sa profondeur, ni sa largeur. La résignation qui l'avait gagné avait plus les odeurs et
le goût d'un choix subi que d'un choix consenti. Il a éprouvé le choix du sacrifice plutôt que les vicissitudes d'une atteinte incertaine. De toute façon, la vie avait été clair, tout espoir ne devait pas exister.
Ce n'était pas pour lui, cela ne devait pas être lui. L'élu n'était pas pour son compte.
Il en sou...ffrait mais avait réussi à se résigner.
L'abandon le plus absolu se mélangeant avec l'éteint espérance bafouée.
Il pourrait faire semblant, il pourrait se battre mais il n'en avait plus le cœur. Il a fait exploser les fondations de ses espérances perdues et désenchantées.
Le tout dans le seul but d'un anéantissement qui devrait le ramener sur le chemin d'un ascétisme, un peu vite oublié.


13/09/2015
0 Poster un commentaire