Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

A la découverte de la musique classique : Joseph Haydn (1732-1809)

 

 

 

Symphonie n°45, Les Adieux (1772)

 

Cette symphonie, la plus célèbre de Haydn doit son aura aux mystères qui entourent sa composition et à son illustre mouvement final, unique au monde il va de s'en dire. Ce menuet paisible durant les musiciens mouchent un par un leur chandelle et quittent la scène, pour ne laisser que deux violons seuls qui jouent les derniers accents est un moment exquis pour nos sens. Ce morceau méritant assurément sa place au panthéon de la musique classique.

Et ce n'est pas la qualité des trois premiers mouvements qui va infirmer cette sentence.

Une conclusion sereine et intime font de ce morceau un inépuisable.

 

Et hop en boucle dans votre IPOD.



15/02/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres