Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

"180 jours" d'Isabelle SORENTE aux Editions JC Lattès

Blog de carlitablog :Tendance et Rêverie, '180 jours' d'Isabelle SORENTE aux Editions JC Lattès

Un ouvrage sur un sujet qui va faire plaisir ou faire bondir mon confrère et camarade ICE ou Didier A, c’est au choix.

Le concept d’élevage à la chaine pour se nourrir est évidemment une notion familière tant l’assiette de nombreux français est composée de viande animale. La réalité de cette chaine alimentaire a de quoi faire frémir les âmes des moins sensibles de nos compatriotes. Imaginez des milliers de bêtes enfermées dans des bâtiments aussi lugubres que minuscules au regard de la population peuplant ces tristes lieux. Triste est aussi le qualificatif minimal pour décrire la vie qui attend ces bestioles. À peine nait, chacune des bêtes pourrait savoir la date de son extermination. Aucune nécessité d’ignorance puisque tout le monde est au courant de cette réalité-là : pour que la viande animale puisse être présente dans les assiettes des demandeurs, la production naturelle ne suffit pas et il faut donc en passer par l’élevage et plutôt très intensif si possible.

C’est cette violence que la romancière Isabelle SORENTE raconte ici et dénonce aussi. En effet, cette dernière a réussi à s’infiltrer dans un de ces lieux de la honte. Et ce qu’elle a découvert, c’est ce qu’elle raconte dans son roman « 180 jours ». 180 jours étant la durée de vie programmée d’un porc industriel, de sa naissance par fécondation in vitro à son assassinat pour en faire un jambon ou autre morceau comestible. Elle détaille comment l’humain détruit une autre forme d’humain dans le seul but de satisfaire son sauvage appétit. Un autre humain c’est pour elle une évidence, car elle a découvert que le porc est un animal hypersensible et que sa souffrance lors de ce traitement-là peut être comparée à celle d’un humain lors ce dernier apprend une triste nouvelle. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’à la lecture de ce récit, le lecteur prend un uppercut en pleine face.

Les humains qui font face à la mort de ces animaux ne peuvent pas non plus sortir totalement indemnes de cette violence.

Et ce rapport profond et ambigu est parfaitement analysé par notre auteur du jour et c’est ça qui fait la force de cet ouvrage.

Une œuvre qui ne va laisser personne insensible, car il raconte la triste réalité d’un monde que chacun tente de rendre invisible, car il n’est pas évident d’avoir honte de quelque chose qui parait indispensable, mais qui ne l’est peut-être pas.

À lire pour la qualité de son écriture, son style ravageur et le traitement hautement qualitatif de son sujet.

 

Présentation éditeur :

180 jours, c’est le temps qui sépare la naissance d’un porc de sa mort à l’abattoir. Ce sont aussi les six mois qui font basculer la vie d’un homme.

Quand Martin Enders accepte de se rendre dans un élevage industriel pour les besoins de son travail universitaire, il n’imagine pas que le cours de sa vie va s’en trouver bouleversé. Par les secrets que lui révèle Camélia, le porcher. Et par les quinze mille bêtes enfermées dans les différents bâtiments.  Fondé sur la propre enquête de l’auteur, dévoilant le quotidien surnaturel des animaux dans les systèmes de production industriels, 180 jours est l’histoire d’une amitié entre deux hommes que tout semblait séparer, mais aussi celle de leur rapport aux bêtes.  Avec ce roman, Isabelle Sorente nous entraîne au bout des départementales, dans les couloirs inavouables de notre modernité, où montent les voix de ceux qui sont privés de parole.

 

L'auteur

 Après des études scientifiques, Isabelle Sorente a publié plusieurs romans et essais remarqués dont, aux éditions JC Lattès, L, Le cœur de l’ogre, ou l’essai Addiction Générale, consacré à notre dépendance aux chiffres. En 2012 est également paru Etat Sauvage (Indigène éditions), manifeste sur la puissance des femmes. Isabelle Sorente a fondé la revue Ravages et anime les soirées de lectures Il faut qu’on parle !, avec l’écrivaine Wendy Delorme.

 

Informations techniques :

Auteur(s) : Isabelle Sorente
Titre : 180 jours
Editions : JC Lattès
Collection : Littérature française
Date de Parution : 09/2013
Code EAN/ISBN : 9782709636650
Hachette : 4547840
Prix public : 20.00 €
Format : 132 mm x 205 mm
450 pages


16/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres